Rechercher
  • T. Detry-Banh

Sophrologie: améliorons notre conscience corporelle!

Adolescence, grossesse, ménopause,… les occasions de changer physiquement ne manquent pas le long de notre vie!


Que ce soit une prise ou une perte de poids, après une opération ou lors d’une étape classique qui jalonne la vie, notre corps évolue… sans que cela ne soit perçu de manière toujours très sereine!


Une prise de conscience de notre schéma corporel


En sophrologie, le schéma corporel est la représentation que nous avons de notre corps. Il se construit de la naissance à l’âge adulte, par le biais d’expérience vécues et ressenties. Il s’agit donc d’une notion qui évolue tout au long de notre vie.


Or nous savons que nous ne nous voyons jamais tels que nous sommes, mais plutôt tels que nous croyons être, tels que nous aimerions être ou encore tels que nous croyons que les autres nous voient.

Si le décalage entre l’image réelle et l’image imaginaire est peu important, tout se passe relativement bien. Par contre, si ce décalage est trop important, un certain mal-être peut apparaître.

Par exemple, si petit, quelqu’un entend régulièrement de ses proches qu’il est « gros », cet enfant va se construire une image de lui avec cette notion de « gros ». Ensuite, malgré le fait qu’en grandissant son corps s’est allongé et qu’il s’est affiné, il peut ne pas avoir modifié son ressenti corporel, car il reste focalisé sur l’image qu’il a de lui. Dans ce cas, un travail pour percevoir la réalité de son corps pourrait lui être bénéfique.


La sophrologie nous permet d’avoir conscience de notre schéma corporel, permettant d’avoir une bonne connaissance de nous dans notre posture et dans ce que l’on renvoie aux autres. C’est un vécu personnel qui est surtout intérieur.


Ce travail sur l’intégration du schéma corporel fait donc que nous allons mieux nous connaître au travers de l’écoute de notre corps, de ses ressentis et de ses perceptions.


Le balayage corporel, redoutablement efficace!

Le balayage corporel, ou « body scan » constitue une solution utilisant les outils de la méditation afin de nous permettre d’avancer dans la connaissance de notre propre corps, dans le développement de nos sensations.

En réactivant le dialogue avec nos sens, nous portons à nouveau attention aux informations qu’ils nous envoient, nous communiquons avec le monde. Grâce à cela, nous enrichissons notre ressenti et ce dernier s’affinera de plus en plus. Cette harmonie de notre corps et de nos sens nous permet ainsi de découvrir ou redécouvrir plein de choses à travers lesquelles nous passons trop souvent.

Pour pratiquer le balayage corporel :

  • Tout d’abord installons-nous dans une position très confortable, assis.e ou couché.e. Attention à nous couvrir chaudement, et sans se sentir serré.e dans nos vêtements!

  • Commençons alors à porter notre attention sur notre corps. En commençant par les pieds par exemple : sont-ils posés simplement sur le sol ou ressent-on une sensation de pesanteur ou de légèreté au bout de nos jambes ? Ressentons nous des sensations de chaleur ou de froid? Nous pouvons aussi faire bouger légèrement nos orteils et ressentir la manière dont nos muscles sont mis en jeu.

  • Lorsque nous aurons épuisé tout ce nous pouvons observer mentalement au niveau de nos pieds, nous pratiquerons de la même façon avec toutes les parties de notre corps, en remontant progressivement le long des jambes, du bassin, en passant par la cage thoracique puis les bras et le cou… et en terminant par le visage.


Prenons simplement conscience de nous-même!

N’oublions pas que l’image de soi se construit notamment en fonction de ce que les autres vont nous dire sur nous mêmes et au travers du regard qu’ils posent sur nous.


Or, nous savons que pour avoir une vie épanouissante, il est essentiel d’apprendre à vivre avec notre corps, tel qu’il est, car il nous accompagne dans notre vie de tous les jours. Accueillir ce que nous sommes dans notre totalité de manière consciente et inconsciente n’est pas une chose forcément aisée, et peut demander un travail personnel qui peut être plus ou moins long.


Travaillons régulièrement cette prise de conscience corporelle afin d’acquérir plus de sérénité dans la perception de nous-mêmes!



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout